Sermon du Vendredi

Sermon: La Bonté Envers Les Parents

11. Juni 2021
Rahla Koran

Chers Croyants, Chères Croyantes !

Chaque être humain vient au monde en tant qu’enfant d’une mère et d’un père. Puis, si Allah lui permet, il devient parent à son tour avant de quitter ce monde pour rejoindre son Créateur. Ainsi, chaque enfant est un potentiel futur parent tandis que chaque parent est lui-même l’enfant d’une mère et d’un père.

On trouve parmi les nombreuses informations que nous donne le Coran à propos de l’histoire de la création et de l’humanité des références à nombre de familles exemplaires. Ces paraboles et ces exemples qui nous sont donnés dans le Coran sont là pour nous guider afin de nous amener à vivre une vie plus vertueuse et digne d’un croyant.

Chers fidèles !

Le Coran relate par exemple l’histoire d’Ibrâhîm (as) qui fut éprouvé par son père et son entêtement dans la mécréance. Malgré tout ce que le prophète Ibrâhîm endura de la part de sa tribu et de son père, il ne cessa de se comporter avec douceur envers ce dernier. En effet, il s’adressait toujours à lui avec respect en lui disant « يَا اَبـَتِ », c’est-à-dire, « Ô mon cher père ! ».[1] Yahyâ (as) était lui aussi un prophète dont Allah nous vante le comportement envers ses parent, notamment dans le verset suivant : « Nous lui donnâmes la sagesse alors qu’il était enfant, ainsi que la tendresse de Notre part et la pureté. Il était pieux, et dévoué envers ses père et mère ; et ne fut ni violent ni désobéissant.»[2]. Nous voyons ainsi que les prophètes sont des modèles pour nous dans tous les domaines, y compris dans celui de la relation aux parents. Il est rapporté dans un hadith que le Prophète (sas) a dit : « La satisfaction d’Allah est dans la satisfaction des parents et la colère d’Allah est dans la colère des parents. »[3]

Mes Chers Frères, Mes Chères Sœurs !

Dans le verset récité au début de ce sermon il est dit ceci : « Et ton Seigneur a décrété :
« N’adorez que Lui ; et soyez bon envers vos parents. Si l’un d’eux ou tous deux atteignent la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis même pas : « Fi ! » et ne les brusque pas. Adresse-leur des paroles respectueuses.
 ».[4] Allah (swt) nous montre dans ce verset l’importance du respect des parents en le mentionnant juste après Son adoration. Puis Il continue ainsi : « Et par miséricorde, abaisse pour eux l’aile de l’humilité, et dis : « Ô mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde comme ils m’ont élevé tout petit. ». ».[5]

L’être humain a, par nature, tendance à oublier très facilement certaines choses. C’est le cas pour tous les sacrifices que ses parents ont pu fait pour lui depuis son plus jeune âge. Le rappel fait par ce verset est de ce fait très important concernant le respect que nous devons à nos parents. Il est donc du devoir du musulman de bien se comporter envers ses parents et de faire des invocations pour eux.

Chers Croyants, Chères Croyantes !

Il est obligatoire d’obéir aux parents tant que ce qu’ils demandent n’est pas contraire à la religion. L’exemple du compagnon souhaitant partir au combat mais que le Prophète (sas) renvoya chez lui pour qu’il prenne soin de ses parents car il n’avait pas pris l’accord de ces derniers est à cet égard très intéressant.[6] Le Prophète (sas) décrète par ailleurs : « Honte à ceux-là ! »[7], en faisant référence à ceux qui ne prennent pas soin de leurs parents alors que ces derniers sont en vérité une opportunité pour gagner la grâce d’Allah et accéder au paradis.

Le Coran qui nous est transmis par notre Prophète (sas) nous rappelle les difficultés endurées par la mère qui porte son enfant dans son ventre durant des mois avant de le mettre au monde, puis de l’allaiter et de se dévouer à son éducation. À la lumière de cette vérité, il nous est plus aisé de comprendre cette réponse du Prophète (sas) lorsqu’un compagnon lui demanda envers qui il devait avoir le meilleur comportement. Le Prophète (sas) lui répondit en effet trois fois de suite : « Envers ta mère ».[8] Tout cela nous montre l’importance du bon comportement envers les parents. Parlons-leur avec respect, soyons doux avec eux, et cherchons les paroles qui les réjouiront et apaiseront leurs cœurs. Je termine ce sermon avec cette merveilleuse invocation que nous récitons à la fin de chacune de nos prières quotidiennes :

﴿رَبَّنَا اغْفِرْ لِي وَلِوَالِدَيَّ وَلِلْمُؤْمِنِينَ يَوْمَ يَقُومُ الْحِسَاب

« Ô Toi notre Seigneur, pardonne-moi ainsi qu’à mes parents et aux croyants le jour de la reddition des comptes. »[9]

[1] Sourate Maryam (Marie), 19:44
[2] Sourate Maryam (Marie), 19:14
[3] Tirmidhî, Birr, 3, H.No: 1899
[4] Sourate al-Isra (Le Voyage Nocturne), 17:23
[5] Sourate al-Isra (Le Voyage Nocturne), 17:24
[6] Boukhâri, Djihâd,138,H.No:3004; Mouslim,Birr,1,H.No: 2549
[7] Boukhâri, Djihâd, 138, H.No: 3004; Mouslim, Birr, 1, H.No: 2549
[8] Boukhari, Adab, 2, H.No: 5971; Mouslim, Birr, 1, H.No: 2548
[9] Sourate Ibrâhîm, 14:41

Sermon-La Bonté Envers Les Parents