Sermon du Vendredi

Sermon: L’Addiction Aux Jeux De Hasard

04. Juni 2021
Koran Tasbih Grün

Chers Fidèles !

Ceux qui croient en Allah et au Jour du Jugement Dernier savent qu’il y a une sagesse dans chacun des ordres et des interdictions d’Allah et de son Messager. La prière nous élève spirituellement et nous empêche de faire de mauvaises actions. Le jeûne éduque notre âme et nous purifie. La zâkat purifie nos biens. Le pèlerinage nous rappelle le but de notre existence ainsi que sa finalité. Le sacrifice nous rapproche de notre Créateur. De plus, nous savons qu’il y a aussi beaucoup de sagesse en ce qui concerne les interdictions divines. Par exemple, l’alcool et la drogue anéantissent la raison, empoisonnent nos corps et dilapident nos biens. Les jeux de hasard font partie des interdictions de notre religion. Notre Seigneur Tout-Puissant nous dit dans le Coran : « Ô les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, œuvre du Diable. Écartez-vous en, afin que vous réussissiez. Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l’inimitié et la haine, et vous détourner d’invoquer Allah et de la Salât. Allez-vous donc y mettre fin ? »[1]. Le grand compagnon et savant ‘Abdullah b. Amr (r.a) dit : « Celui qui joue aux jeux de hasard est comparable à celui qui mange du porc. Celui qui joue avec des dés est comparable à celui qui a trempé ses mains dans le sang du porc »[2]

Chers Croyants !

Selon les statistiques 75% des adultes ont déjà joué au moins une fois aux jeux de hasard. Environ 38% de la population gaspille de l’argent dans les jeux de hasard, en particulier, les variantes de jeux telles que le loto, les cartes à gratter, les paris sportifs etc. Rien qu’en France, ce sont plus de 400.000 personnes qui sont addicts aux jeux de hasard. Le nombre de salles de jeux est quant à lui en constante augmentation.
À côté de cela, il est même possible désormais de se consacrer à ce péché sur nos smartphones.

Mes Chers Frères !

Les jeux de hasard qui sont décrits dans le Coran en tant qu’« œuvre du diable » et « saleté » font beaucoup de dégâts. Comme il est indiqué dans le verset, le jeu est la cause de l’hostilité et de la discorde entre les gens. Le mot arabe maysir utilisé pour désigner dans le Coran les jeux de hasards signifie « facilité ». En effet, il est très facile de perdre ses biens et se retrouver ruiné à cause de ces jeux. La perte d’argent due aux jeux et les crises qui en résultent divisent et détruisent les familles. Outre les problèmes économiques, les addicts aux jeux peuvent être victimes de troubles psychologiques pouvant conduire à des pensées suicidaires. Bien qu’il soit probable que le taux de joueurs parmi les musulmans soit inférieur à celui de la population globale, il ne faut pas penser que cette maladie n’est pas répandue aussi au sein de notre communauté.

La méthode la plus efficace pour éviter la dépendance au jeu est de rester loin de ce péché. De même que le Prophète (s.a.s) nous dit que « celui qui dit à son ami : « viens jouer avec moi » doit faire une aumône »[3], nos frères et sœurs n’ayant pas encore atteint le niveau de dépendance doivent immédiatement se repentir, supprimer les applications de jeu de leur téléphone et promettre à Allah de ne plus recommencer. Nous ne devons pas non plus nous tromper en disant : « Si je gagne je ferais avec cet argent de bonnes actions ». Nos frères et sœurs qui souffrent de dépendance aux jeux doivent d’abord admettre leur dépendance puis se repentir et demander pardon à Allah. Il est fortement recommandé de demander l’aide de psychologues experts dans ce domaine. En revanche, les membres de la famille de nos frères et sœurs concernés, doivent agir avec compassion, et non en les jugeant, ce qui est une condition nécessaire pour une thérapie réussie.

Qu’Allah nous éloigne de l’alcool, des jeux de hasard ainsi que de tout autre péché. Amin !

[1] Sourate Al-Mâida (La Table Servie), 5:90-91
[2] Al-Bukhârî: Al-adabu’l-Mufrad, H.No: 1277
[3] Al-Bukhârî: Al-adabu’l-Mufrad, H.No: 1262

Sermon-L’Addiction Aux Jeux De Hasard