Sermon du Vendredi

Sermon: L’Éthique Des Vacances

16. Juli 2021
Takka Tasbih Orange

Mes Chers Frères !

Il y a sans doute beaucoup de bienfaits dans les voyages. Parcourir différentes régions du monde, rencontrer de nouvelles personnes et de nouvelles cultures nous permet d’élargir notre horizon. De nouvelles expériences enrichissent nos esprits. Après avoir travaillé toute l’année, prendre des vacances nous permet de nous reposer et de reprendre des forces. Visiter nos proches en perpétuant l’adoration du Silah-i Rahim renforce nos relations humaines et nous rapproche de notre Seigneur. 

En voyageant à travers le monde, nous pouvons également être témoins des signes d’Allah. Car, en dehors des versets du Coran, notre Seigneur Tout-Puissant a également parsemé l’Univers de signes. Dans un verset, notre Seigneur dit : « Nous leur montrerons Nos versets dans l’univers (avec les yeux de leur esprit) et en eux-mêmes (avec les yeux de leurs âmes), jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela (le Coran), la Vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute-chose ? ».[1]

Dans un autre verset, notre Seigneur dit : « Ne considèrent-ils donc pas les chameaux, comment ils ont été créés, et le ciel comment il est élevé, et les montagnes comment elles sont dressées et la terre comment elle est nivelée ? ».[2] Par conséquent, pour un musulman qui réfléchit, si les versets du Coran sont une source de foi, l’Univers l’est aussi.

Chers Musulmans !

En raison de la période estivale, beaucoup d’entre nous sont en vacances. Alors que certains d’entre nous vont retrouver leur pays d’origine, d’autres vont peut-être voyager pour la première fois dans un pays inconnu. Même en vacances, nous devons nous comporter selon les principes de notre religion. Et cela commence par l’intention et l’organisation de son voyage.
Avant de décider sa destination, nous devons nous poser ce genre de question : « Pourrais-je remplir mes obligations religieuses là-bas ? », « Aurais-je la possibilité de manger de la nourriture licite ? » ou encore « Pourrais-je éviter l’illicite ? ». Éviter les environnements néfastes pour notre cœur est une exigence de notre identité de croyant. Par exemple, les environnements où la satr-i ‘awrah, c’est-à-dire le fait de couvrir les parties intimes de notre corps, n’est pas respectée ne peuvent que mener nos yeux au zina. De même, les lieux conduisant à une consommation excessive affaibliront notre spiritualité.

Alors que nous pouvons prendre des vacances en matière d’école ou de travail, il n’est en aucun cas possible d’en prendre en matière de religion. La religion couvre tous les aspects de notre vie. Le Messager d’Allah ﷺ a dit : « Crains Allah où que tu sois (seul ou avec des gens). Fais suivre la mauvaise action par la bonne afin qu’elle l’efface et comporte-toi bien avec les gens. ».[3]

Chers Croyants !

Sans aucun doute, les voyages nous rappellent en quelque sorte la vérité de la vie mondaine. Car, comme les voyages s’achèvent dans un processus temporaire pour atteindre un lieu, la vie de ce monde consiste en un voyage qui mène à l’au-delà, qui est éternel. Les voyages ne pouvant pas être considérés comme notre objectif principal, La vie de ce monde ne peut pas être considérée comme notre vie réelle.

Ibn ‘Umar (r.a.) cite un conseil qu’il a reçu du Prophète ﷺ : Le Prophète ﷺ me prit par l’épaule et me dit : « Sois dans ce monde comme un étranger ou un passant. » Ibn ‘Omar disait : « Lorsque tu parviens au soir, n’attends pas le lendemain, et parvenu au matin, n’attends pas le soir. Tire avantage de ta santé avant ta maladie et de ta vie avant ta mort. »[4] 

Que notre Seigneur nous encourage à faire des actions qui Le satisferont à tout moment, indépendamment du moment et du lieu où nous nous trouvons, qu’Il nous accorde de nous préparer pour le voyage de l’au-delà comme nous nous préparons pour les voyages dans ce monde. Amin !

[1] Sourate des Versets Détaillés (al-Fussilat), 41:53
[2] Sourate de l’Enveloppante (Al-Ghashiya), 88: 17-20
[3] Tirmidhî, Birr, 55, H.No: 1987
[4] Bukhârî, Riqâq, 3

Sermon-L’Éthique Des Vacances