Sermon du Vendredi

La Vie Est Adoration

21. Oktober 2021
Minbar

Chers Musulmans !

Notre Seigneur nous explique dans la Sourate adh-Dhariyât le but de notre existence dans ce monde en déclarant : « Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. »[1] Le terme d’adoration fait ici référence au comportement respectueux de la personne envers l’Être qu’elle reconnaît comme divinité et à l’accomplissement des prescriptions religieuses que lui commande cette divinité. La première chose qui nous vient à l’esprit lorsqu’il est question d’adoration dans la vie courante est sans aucun doute la pratique cultuelle, que ce soit la prière, le jeûne, le pèlerinage ou encore la zakat. Toutes ces pratiques sont autant d’adorations au sens premier du terme et sont présentes sous des formes plus ou moins différentes dans toutes les religions. À côté de ces adorations qui occupent sans aucun doute une place importante dans l’Islam, il existe également un sens plus large associé à la notion d’adoration que l’on peut qualifier de servitude. Ceci est considéré comme un trait distinctif de l’Islam, car cette compréhension de la servitude imprègne tous les domaines de la vie.

Chers Fidèles !

Le musulman doit concevoir le bienfait que constitue cette vie offerte par notre Seigneur comme une occasion de s’acquitter de ce devoir de servitude. Allah nous a donné, par un effet de Sa miséricorde, le critère permettant d’évaluer notre conscience de ce devoir dans le verset suivant : « Dis : « En vérité, ma alāt, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers ». »[2] L’être humain ne doit en aucun cas sortir des limites de cette conscience pour courir après des passions futiles. Il doit se rappeler que la vie est un bienfait qui nous est confié et qu’un jour nous serons tenus de rendre des comptes à propos de ce dépôt. Chaque bien est une grâce dont nous devons nous montrer reconnaissants. Lorsqu’une épreuve nous atteint, nous ne devons pas faire preuve de désobéissance et de révolte. Il nous faut plutôt avoir à l’esprit qu’il s’agit d’un test pour évaluer notre patience et notre fermeté tout en attendant la rétribution de cette épreuve d’Allah.
Nous ne devons pas faire preuve d’arrogance et regarder avec mépris les gens et la vie mais nous devons plutôt garder à l’esprit que l’existence de chaque créature en ce monde relève d’une sagesse et d’un dessein qui nous est inconnu et donc nous montrer humbles et compatissants. 

Chers Croyants !

L’adoration est, comme nous l’avons dit, une servitude au sens large du terme, qui englobe la religion dans sa totalité. L’adoration comprend toutes les bonnes œuvres, tout ce qui nous rapproche d’Allah, ainsi que tous les actes accomplis avec l’intention de se plier à Ses prescriptions et d’obtenir Son agrément. « Adoration » est le nom donné à chaque parole et à chaque acte dont Allah est satisfait. La religion, esquisse un plan de vie et détermine la façon dont les gens doivent vivre. Avec ses principes, elle englobe tous les domaines de la vie. En bref, la totalité de la vie est religion et la totalité de la religion est adoration. Ainsi, l’adoration est la vie et la vie est adoration.

Mes Chers Frères !

En tant que musulmans, nous avons le devoir de représenter parfaitement notre religion en tout lieu et en toute occasion. Que ce soit sur notre lieu du travail, à l’école ou bien au marché, bref, dans tous les domaines de la vie sociale, nous avons la responsabilité d’être des représentants exemplaires de l’Islam. Nous devons être des ambassadeurs de la beauté et de la bonté de l’Islam dans notre vie de tous les jours. En tant que musulmans, nous devons être conscients que les relations que nous pourrons établir avec les membres d’autres religions contribueront en grande partie à la paix sur terre que prône l’Islam. Nous devons garder à l’esprit que nos efforts à cet égard constituent une grande adoration et sont la preuve de la conscience de notre devoir de servitude.

Terminons notre sermon avec ce hadith : « Lorsque je vous interdis une chose, éloignez-vous en ! Et ce que je vous ordonne, accomplissez-le dans la mesure du possible. »[3]

Qu’Allah, notre seule divinité, nous donne la force de L’adorer avec justesse et qu’Il nous compte parmi Ses serviteurs conscients de leur devoir de servitude. Âmin.

[1] Sourate adh-Dhâriyât (Les Ouragans), 51:56

[2] Sourate al-An’âm (Les Bestiaux), 6:162

[3] Buhârî, İ’tisâm, 2

Sermon-La Vie Est Adoration