Sermon du Vendredi

Persister dans l’Invocation d’Allah

08. Januar 2021
Rahla

Mes Chers Frères !

En tant que croyants, nous avons tous besoin d’invoquer Allah et que d’autres L’invoquent en notre faveur. En effet, l’invocation de notre Créateur signifie la conscience de notre rôle de serviteur et se tourner vers Lui concernant tous nos désirs et nos requêtes. Nos invocations, qui s’élèvent de cette Terre jusqu’à Allah, sont pour nous le lien le plus solide que nous puissions établir avec notre Créateur et permettent de maintenir vive notre relation avec Lui. Que l’on soit heureux ou malheureux, que l’on soit bien spirituellement et matériellement ou non, peu importe l’état dans lequel nous nous trouvons, les invocations sont pour nous le seul moyen de faire perdurer et vivifier notre lien avec Allah.

Chers Croyants !

De la même manière que nous récitons tous les jours dans la sourate Fatiha le verset « (Seigneur !) C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours. »[1], nul doute que le Seul à qui nous devons adresser nos invocations est Allah. Le Messager d’Allah (s.a.s) a dit dans un hadith : « L’invocation, c’est l’adoration même »[2] Notre Seigneur dit encore : « Appelez-Moi, Je vous répondrai ».[3] Il nous enjoint ainsi à l’invoquer constamment. C’est ainsi que les invocations sont l’essence même de notre rôle de serviteur. L’invocation est pour nous un moyen de nous rapprocher d’Allah et de mieux connaître et honorer notre Seigneur. C’est exactement à cela qu’Il nous appelle.

Chers Musulmans !

Nos invocations doivent tout d’abord venir de notre for intérieur, pleines de foi et de ferveur. Nous devons être certains qu’Allah n’éprouve aucune difficulté à répondre à chacune de nos demandes. Notre Prophète bien-aimé (s.a.s) nous dit à ce propos : « Invoquez Allah avec la certitude qu’Il vous répondra et sachez qu’Allah ne répond pas aux invocations de celui dont le cœur est insouciant et distrait ».[4] Nous savons par ailleurs grâce aux compagnons que le Prophète (s.a.s) avait pour habitude de se répéter trois fois lorsqu’il demandait quelque chose à Allah.[5]

Notre Prophète (s.a.s) nous enjoint donc à demander de manière consciencieuse et avec une certaine sagesse. Il est donc impensable de demander à notre Seigneur quelque chose qu’Il nous a proscrit ou qui irait à l’encontre de Ses commandements. Il est très important de persister dans nos invocations à Allah. Ce dernier dit dans le Noble Coran : « Si Mes serviteurs t’interrogent à Mon sujet, [qu’ils sachent que] Je suis proche. J’exauce l’invocation de celui qui M’invoque [sincèrement]. Qu’ils répondent à Mon appel [en se soumettant à Moi], et croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés. ».[6] Notre Seigneur garantit ainsi l’acceptation des invocations du serviteur qui se dirige vers Lui. Le Messager d’Allah (s.a.s) nous informe par ailleurs que notre Seigneur répugne à laisser vides les mains de Son serviteur lorsque celui-ci les tend vers Lui pour L’invoquer. Le Prophète (s.a.s) dit par ailleurs : « Aucun d’entre vous ne verra son invocation rejetée tant qu’il ne fait pas preuve de précipitation dans sa demande ».[7] Les compagnons lui demandèrent alors : « Qu’est-ce la précipitation, ô Messager d’Allah ? ». Ce à quoi il répondit : « Il s’agit d’invoquer Allah et de délaisser l’invocation si l’on voit que l’on n’a pas été exaucé. »[8]

Chers Frères !

Les invocations ne sont pas liées à un moment précis ou à un endroit en particulier. Que ce soit à la maison, en ville, dans le train, en voiture, à l’école ou à son lieu de travail, ne délaissons jamais les invocations. Puisse Allah nous ranger parmi ceux qui l’invoquent constamment et se réfugient auprès de Lui. Qu’Il nous préserve des invocations qui ne sont pas acceptées. Amîn.

[1] Sourate Al-Fatiha (L’Ouverture), 1:4
[2] Tirmidhi, Da’awat, 1
[3] Sourate Ghafir (Le Pardonneur), 40:60
[4] Tirmidhi ,Da’awat, 65
[5] Muslim, Jihad, 39, H. No: 1794
[6] Sourate Al-Baqara (La Vache), 2: 186
[7] Abu Dawud. Witr, 23
[8] Muslim, Dhikr, 92