À propos de nous

STRUCTURE DU SIÈGE SOCIAL

Le Conseil directif est l’organe décideur et administrateur supérieur de l’IGMG. Il est composé de neuf unités différentes qui sont le secrétaire général, le directeur du Développement organisationnel, le directeur des Finances, le directeur de l’Irchâd, le directeur de l’Éducation, le directeur de la Communication Institutionnelle, la directrice du département des Femmes, le directeur du département de la Jeunesse, la directrice du département de la Jeunesse féminine ainsi que des conseillers du Président. Ils se rassemblent sous la direction du Président. Les décisions prises par le Conseil directif sont transmises au Conseil administratif de l’organisation afin qu’elles soient appliquées dans le cadre des statuts et de l’administration. Le Conseil administratif est composé des directeurs présents au Conseil directif en plus du secrétariat général, des directeurs adjoints des sections des départements de l’Irchâd et du Développement organisationnel, du directeur des Aides sociales, du responsable des séjours et des hajj-oumra, du responsable de la communication externe, du responsable de la comptabilité, du directeur du personnel et des Affaires administratives, du directeur des inspections et du directeur des Universitaires.

Les sections de l’IGMG sont formées selon les services rendus dans les différents domaines, pour différents publics. Les sections en question poursuivent leurs travaux dans leur unité respective avec leur équipe.

Die Organisationsstruktur der IGMG

STRUCTURE DE L’ORGANISATION

Les actions de l’IGMG sont mises en place au niveau du Siège social, dans le cadre de la hiérarchie des régions et des localités selon les activités prévues. Les plus petites institutions de notre organisation sont les mosquées des localités. La mosquée vient non seulement combler le besoin d’un lieu d’adoration pour les prières quotidiennes et des services religieux dans son sens le plus large mais elle propose également des services éducatifs et sociaux. De plus, la mosquée répond à la demande du public ciblé par les départements des Femmes, de la Jeunesse et de la Jeunesse féminine en organisant différentes activités afin de subvenir à leurs besoins.

L’IGMG poursuit ses activités dans les mosquées notamment en Allemagne mais aussi en France, en Suisse, en Italie, en Autriche, en Norvège, en Suède, au Danemark, aux PaysBas, en Belgique et en Angleterre en plus du Canada, de l’Australie, du Japon, de la Turquie, du Kirghizistan et des Etats-Unis.

De manière structurelle, les localités sont rattachées aux régions. L’IGMG travaille avec 40 organisations régionales dont 3 qui sont en phase de constitution et dont 15 en Allemagne avec les régions d’Hambourg, de Brême, de Berlin, d’Hanovre, de Ruhr nord, de Ruhr-A, de Düsseldorf, de Cologne, d’Hesse, de Württemberg, du Rhin Neckar-Saar, de Souabe, de Freiburg-Donau, de Bavière sud et nord ; elle travaille dans six régions de France avec les régions de Paris, de Lyon, des Alpes, de France ouest, de France sud-ouest et de France sud; en Autriche elle est active dans les trois régions de Vienne, d’Arlberg et de Linz ; quant aux Pays-Bas, les régions sont au nombre de deux: Hollande sud et nord. L’IGMG est également représentée en Suisse, en Italie, en Norvège, en Suède, au Danemark, en Belgique, en Angleterre, dans les Balkans, au Canada, en Turquie, au Kirghizistan, au Japon et en Australie. Nos structures régionales assurent la communication entre le Siège social et les localités, elles coordonnent en même temps les activités des structures locales qui dépendent d’elles. Le Siège social coordonne toutes les activités au niveau des localités et des régions, programme les activités de façon générale en déterminant les stratégies des principaux sujets à traiter.

Le Siège social a la charge de planifier les activités, d’établir les projets et de les transmettre jusqu’aux plus petites unités qui sont les localités puis il suit l’évolution des activités. De cette façon, le Siège peut établir une norme supérieure des services des structures régionales et locales. De plus, le Siège est chargé d’aider les régions et localités, en collaboration avec les régions, dans l’organisation des services qu’elles ne peuvent mener à bien à elles seules comme l’organisation des hajj, oumra, qourbane, zakât al-fitr et zakât al-mâl ainsi que les calendriers des horaires de prières. Le Siège social s’occupe de l’organisation des services funéraires basés sur l’entraide mutuelle pour les enterrements ainsi que la nomination des imams et leur formation. Le Siège retrouve également les passionnés du livre dans le Club des livres en leur proposant des œuvres traitant de sujets religieux, culturels et sociaux.

L’IGMG travaille avec 640 mosquées dont les 324 se situent en Allemagne. Lorsqu’on rajoute à ces localités, les différentes associations de femmes, de jeunes, d’élèves, d’éducation, de culture et de sport dont le nombre varie selon les pays et les régions, l’IGMG compte alors 2 440 structures locales et 170 000 membres. Si l’on y rajoute le public présent aux prières du vendredi, on atteint les 550 000 personnes.

retour