Sermon: La Fête du Sacrifice

08. Juli 2022
Mimbar Deckenleuchten

Mes chers frères!

Louanges à Allah, qui a créé l’humanité à partir de rien et a donné la vie, de nous avoir amenés à la fête du Sacrifice. Dans notre religion, le mot « Sacrifice », qu’on appelle « Adha » en arabe et « Kurban » en turc, est une chose par laquelle on s’approche d’Allah. Le mot « Sacrifice » se réfère donc à l’abattage de certains types d’animaux à un certain moment de l’année dans le but de s’approcher d’Allah. L’acte cultuel du sacrifice est présent dans presque toutes les religions et est pratiqué de différentes manières. En islam, à l’origine de la Fête du Sacrifice se trouve le sacrifice d’un bélier par Ibrahim (as), au lieu de son fils Ismail (as). Le verset suivant fait allusion à cette tradition : « Puis Nous t’avons révélé: « Suis la religion d’Ibrahim qui était voué exclusivement à Allah et n’était point du nombre des associateurs. »[1]

Chers croyants !

Le sacrifice ou « kurban » est l’un des symboles de notre religion. Le Messager d’Allah (saw) déclare ce qui suit concernant son mérite:  « Le jour de la Fête du Sacrifice, le fils d’Adam ne réalise pas de meilleure action auprès d’Allah que le sacrifice d’une bête pour Allah. »[2] En effet, le sacrifice est un don précieux que nous offrons à notre Seigneur afin d’obtenir Sa satisfaction. C’est l’une des preuves que nous sommes sur Son chemin tant avec nos biens qu’avec nos vies. Dans le sermon de la Fête du Sacrifice qu’à fait notre Prophète (saw) à ses compagnons, il a dit: « Aujourd’hui, notre première tâche est d’accomplir la prière de la fête, puis de faire le sacrifice. Celui qui fera cela sera aura suivi notre sunnah. »[3] Le rite du sacrifice est une obligation pour les musulmans jusqu’à la fin du monde, peu importe les changements d’espace et de temps.

Mes chers frères !

Dans le sacrifice comme d’ailleurs dans tous nos actes cultuels, l’essentiel est dans l’intention. Dans le Coran, Allah (azwj) dit: « Ni leurs chairs ni leurs sangs n’atteindront Allah, mais ce qui L’atteint de votre part c’est la piété. Ainsi vous les a-t-Il assujettis afin que vous proclamiez la grandeur d’Allah, pour vous avoir mis sur le droit chemin. Et annonce la bonne nouvelle aux bienfaisants. »[4] Ce hadith très connu de notre Prophète (saw) est également important: « Les actions ne valent que pas leurs intentions et la personne obtient ce qu’elle a eu comme intention. »[5] Il est donc du devoir du musulman de faire un examen de conscience dans toutes les affaires qui le concernent.  Nous devons être conscients que nos actions qui ne sont pas accomplies de manière sincère pour plaire à Allah (azwj) et qui sont faites par ostentation n’ont aucune valeur auprès d’Allah (azwj).

Mes chers frères!

Allah (azwj) a caché d’innombrables sagesses dans chacun de nos actes d’adoration. L’une des sagesses les plus évidentes du sacrifice est sans aucun doute le développement de la fraternité et de la solidarité au sein de la communauté. En effet, lorsque l’on partage la viande du sacrifice, cela signifie qu’on préfère les autres à soi-même, et cela développe donc  l’esprit de générosité au sein de la communauté. N’oublions pas que nos dons de sacrifices réalisés par l’intermédiaire de notre association Hasene et qui vont profiter à des milliers de nos frères et soeurs dans le monde vont contribuer au développement d’une fraternité islamique.

Qu’Allah (azwj) accepte les sacrifices que nous allons faire. Qu’Allah (azwj) fasse de la distribution de la viande du sacrifice un moyen de répandre le partage et la solidarité dans le monde. Je termine mes propos en vous souhaitant ainsi qu’à tout le monde musulman, une bonne fête. Amin!

[1][1] Sourate an-Nahl, 16 :123

[2] Tirmidhî, Edâhî, 1

[3] Boukhârî, Ideyn, 3

[4] Sourate al-Hajj, 22 :37

[5] Boukârî, Bedu’l Wahy, 1 ; Muslim, 155

Sermon: La Fête du Sacrifice

[supsystic-social-sharing id="1"]