Sermon du Vendredi

Sermon: La Sacralité Des Lieux De Culte

21. Mai 2021
Rahla

Chers Musulmans !

Parmi l’ensemble des créatures, l’Homme est certes le plus honorable et celui qui mérite toutes les formes d’éloges. C’est grâce à ses facultés particulières comme l’intelligence et le libre arbitre que l’homme peut différencier le bien du mal, le beau du moins beau. Chaque individu nait libre et innocent. Notre religion interdit de restreindre cette liberté donnée à l’homme par Allah, d’ôter la vie des gens, de priver les individus de leur liberté de conscience et de croyance, de les empêcher de pratiquer leur culte ou encore d’usurper leurs biens. Ces principes ont été considérés comme valeurs humaines communes à toutes les religions durant toute l’Histoire de l’humanité. C’est pourquoi, aucun individu ne peut être discriminer de par sa religion, sa langue, son ethnie ou sa couleur de peau. La liberté d’opinion et de croyance, la volonté de pratiquer librement sa religion, quel que soit sa conviction religieuse, sont des droits essentiels et fondamentaux pour chaque être humain.

Chers Croyants !

Les lieux de culte, dont le seul but est d’adorer le Tout-Puissant, sont des lieux sacrés d’une haute importance pour toutes les religions et pour toute l’humanité. « Si Allah ne repoussait pas certains hommes par d’autres, les monastères auraient été détruits, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées, où le Nom d’Allah est abondamment mentionné »[1] : Le Créateur des Cieux et de la Terre nous dit clairement par ce verset que les lieux de cultes ainsi que les adorateurs sont intouchables. Les mosquées, qui représentent les lieux de culte les plus sacrés pour les musulmans, sont les maisons d’Allah Azzawajel. Ainsi, respecter ceux qui y prient revient à respecter le Tout-Puissant. Privé les individus de se rendre à la mosquée et d’adorer Allah est une grande injustice. Durant le mois sacré du Ramadan, entrer avec des sabots militaires dans un des lieux les plus saint pour les musulmans, la mosquée Al-Aqsa, quel que soit la raison, et lancer des bombes à gaz sur les croyants en état de prière est une chose inacceptable. Intimider et attaquer les personnes qui s’y trouvent pour prier et les empêcher d’accomplir leurs adorations est une grande injustice et un profond irrespect envers le lieu de culte ainsi qu’envers les musulmans. C’est un comportement que nul esprit doué de raison et de justice ne peut accepter. Si ce n’est dans les lieux de culte, où est-ce que l’humanité peut-elle trouver paix et sécurité, vers où est-ce que l’homme doit-il se diriger ? S’attaquer aux lieux de culte et remettre en cause leur sacralité, c’est s’attaquer directement à la paix. Les lieux de culte ne doivent en aucun cas être le théâtre de violences. L’Islam, notre si belle religion, n’a jamais approuvé ce genre d’agissements, bien au contraire, il les a toujours interdit.

Les récents événements nous ont montrés la dangerosité de ce genre de comportements. En effet, la violence s’est propagée dans toute une région et a causé la mort d’un grand nombre d’innocent. Les responsables doivent prendre les dispositions nécessaires afin d’en finir avec toute cette violence et mettre en place une paix durable.

Chers Croyants !

Il est bien évidemment normal et humain de réagir, dans une juste mesure, face à ces images de violences et faces aux comportements agressifs qu’aucune conscience ne peut accepter. Cependant, il faut veiller, dans notre réaction, à ne pas oublier la bienveillance que nous enseigne le principe de justice en islam. Ne tombons pas dans l’injustice en voulant défendre ce qui est juste. Quel que soit la raison, harceler, rabaisser et s’attaquer à des personnes ou à des lieux pour des motifs d’appartenances religieuses, ne fait pas partie des comportements digne du musulman et ne correspond pas non plus aux principes humains.

Chers Fidèles !

Durant cette période très sensible, chacun doit agir avec bon sens et éviter de jeter de l’huile sur le feu. Cette guerre qui ôte la vie à des enfants, des femmes et des personnes innocentes ne doit pas nous faire perdre notre sens de la justice. Des villes qui sont des patrimoines universels et qui représentent des symboles communs à de multiples civilisations ne doivent pas disparaitre sous le feu des bombes. Cet héritage précieux ne doit pas être détruit et mis à feu et à sang. Bien au contraire, ces lieux doivent être des symboles de paix, de liberté et de tolérance pour nos enfants. Chaque personne douée d’intelligence doit œuvrer en ce sens dans la mesure de ses moyens.

Clôturons notre prêche avec cette invocation :

Ô Allah ! Pardonne-nous nos fautes, Couvre nos défauts et nos manquements. Accorde-nous d’accomplir des actions qui permettrons d’atteindre Ton agrément. Et préserve-nous des actions qui risqueraient d’encourir Ta colère. Ô Allah, nous sommes grandement éprouvés par ce que nos langues et nos mains ont engendrés. Fais que nous soyons de ceux qui réussissent ces épreuves et non de ceux qui échouent. Ô Allah, permet-nous de rester sur Ta voie et préserve-nous de dévier de Ton chemin. Ô Allah, Tu es celui qui éprouve Ses serviteurs par de multiples épreuves, tant par la faim que par l’inverse, tant par la richesse que la pauvreté tant par le manque que par l’abondance. Ô Allah dans tous les cas Tu es celui qui éprouve, préserve-nous d’être de ceux qui sont ingrats lorsque Tu les combles de Tes bienfaits et préserve-nous d’être de ceux qui Te désobéissent lorsque nous sommes éprouvés par le manque. Ô Allah ! Accorde-nous force face aux difficultés, et résilience face aux épreuves.

Ô Allah, accorde Ta grâce et couvre de Ta miséricorde nos frères et nos sœurs oppressés en Palestine, à Masjid Al-Aqsa et dans le quartier de Sheikh Jarrah. Accorde-leur la force de résister face aux injustices et fais miséricorde à nos frères et sœurs qui ont péris. Ô Toi le plus Miséricordieux des miséricordieux, accorde Ta miséricorde à nos frères et sœurs qui souffrent d’injustice et d’humiliation, à ceux qui sont séparés de leurs familles, qui souffrent d’injustice et qui sont forcés à l’exile au Turkestan Oriental, au Yémen et aux quatre coins du monde.

Ô Allah préserve-nous de la quête du pouvoir qui conduit l’humanité à sa perte, préserve-nous de ceux qui profitent de la force que Tu leur as conféré pour humilier les gens, de ceux dont les cœurs sont emplis de haine et de mauvais sentiments. Ô Allah, permet-nous de vivre conformément à notre foi et conformément à ce que Tu nous as prescris. Et toutes les louanges te reviennent Ô Seigneur de l’univers et des mondes.

[1] Sourate du Pèlerinage (Al-Hajj), 22:40

Sermon-La Sacralité Des Lieux De Culte