Sermon du Vendredi

Sermon: Se souvenir de la mort

25. August 2022
Koran Seite Tasbih Orange

Mes chers frères!

La plus grande bénédiction qu’Allah (azwj) nous ait donnée est qu’Il nous a créés à partir de rien. En tant que manifestation de Son Nom “al-Khâliq”, Il nous a donné la vie. Bien sûr, en tant que musulmans, nous savons que la vie d’une personne ne se limite pas à sa vie dans ce bas-monde. En effet, après la vie dans ce monde, la vie dans l’au-delà commencera. Le fait immuable de la vie terrestre est que chaque être humain naît condamné à mort. Dans le Coran, Allah le Très-Haut exprime cette vérité dans le verset suivant: “Toute âme goûtera la mort. Ensuite c’est vers Nous que vous serez ramenés.”[1] 

Chers croyants !

L’un des points les plus importants rappelés par tous les prophètes est que nous ne resterons pas éternellement dans ce monde. La vie terrestre que nous vivons est très courte comparée à la vie éternelle qui nous attend dans l’au-delà. Notre Prophète Muhammed Mustafa (saw) a dit: “Que vais-je faire avec la vie d’ici-bas ? Je ne suis dans la vie d’ici-bas que comme un cavalier qui s’est mis à l’ombre d’un arbre puis il est parti et l’a laissé.”[2] La comparaison de la vie dans l’au-delà avec notre vie dans ce monde en termes de valeur a été énoncée dans le Coran de la manière suivante: “Cette vie d’ici-bas n’est qu’amusement et jeu. La Demeure de l’au-delà est assurément la vraie vie. S’ils savaient !”[3]

Noble communauté !

Comme le disaient les anciens, “L’homme est condamné à l’oubli”.

En d’autres termes, l’homme est un être qui oublie. On oublie constamment que le monde est temporaire et que nous ne sommes pas là pour l’éternité. Or, nous agissons comme si nous n’allions jamais quitter ce bas-monde. Cela a pour effet de négliger l’au-delà et à ne penser qu’à amasser toujours plus de fortune. La plus grande maladie de notre époque est donc l’insouciance. Pour lutter contre le fléau de l’insouciance, notre Prophète (saw), qui a été envoyé comme une miséricorde aux mondes, nous fait la recommandation suivante: “Rappelez-vous fréquemment de la mort qui coupe les plaisirs.”[4] Nous croyons sincèrement que ce conseil du Messager d’Allah (saw) profitera à l’humanité entière.

Chers musulmans !

Avant que la mort ne vienne, nous devons prendre nos responsabilités. Il ne faut pas se perdre dans le flot quotidien de la vie et négliger de réaliser fréquemment notre examen de conscience. Conscients de notre état de servitude à l’égard d’Allah (azwj), nous devons nous préparer à l’au-delà. Nous ne devons pas oublier que lorsque notre temps sera écoulé et que nous quitterons ce monde, nous naîtrons dans un au-delà où nous serons tenus pour responsables de nos actes. Notre Seigneur le Très-Haut dit: “Toute âme goûtera la mort. Mais c’est seulement au Jour de la Résurrection que vous recevrez votre entière rétribution. Quiconque donc est écarté du Feu et introduit au Paradis, a certes réussi. Et la vie présente n’est qu’un objet de jouissance trompeuse.”[5]

Puisse Allah le Très-Haut faire de nous des serviteurs heureux qui obtiennent la satisfaction d’Allah et qui seront au Paradis dans l’au-delà. Amine!

[1] Sourate al-Anqebût, 29 :57

[2] Tirmidhî, Zuhd, 44

[3] Sourate al-Anqebût, 29 :64

[4] Nesaî, Janaza, 3

[5] Sourate Al-i Imran, 3 :185

Sermon: Se souvenir de la mort

[supsystic-social-sharing id="1"]