Sermon du Vendredi

Les manifestations sauvages du racisme

17. Februar 2022
Rahla Koran

Chers frères!

Le racisme, l’un des plus grands fléaux de l’histoire de l’humanité ; désigne les préjugés, la discrimination ou l’hostilité envers les personnes d’origine raciale ou ethnique différente. Puisque les différences créées par Allah ne sont pas tolérées, cela signifie essentiellement la rébellion contre notre Seigneur, le Seigneur des mondes. Dans le Coran Allah dit: O hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand Connaisseur.”[1] 

Chers croyants !

Depuis l’époque d’Adam (psl) Le premier homme et le premier prophète, l’ancêtre de l’humanité, jusqu’à aujourd’hui, le racisme a été le plus grand test de l’humanité. Les sociétés ont beaucoup souffert des guerres issues du nationalisme. Le racisme a entravé l’instauration de la paix et de la justice. Notre religion est très sensible contre le racisme, qui est une maladie individuelle et sociale. Il est formellement interdit qu’il soit dans nos cœurs ou qu’il se reflete dans notre comportement. Envoyé comme une miséricorde aux mondes, Muhammad ﷺ a dit : N’est pas des nôtres celui qui appelle au nationalisme, qui combat pour le racisme, ou qui meurt pour le racisme.”[2]

Chers Musulmans!

Aucun musulman qui croit en Allah, en Son Messager et au Jour Dernier ne doit laisser des sentiments racistes le submerger. Il doit voir les différences créées par Allah comme une richesse pour le vivre ensemble. Comme le dit si bien Yunus Emre, Nous aimons le créé (c’estadire l’humain) à cause du créateur. Peu importe où se trouve le croyant, il mène une lutte active contre le racisme en agissant avec toutes les bonnes personnes. Car il est conscient que la lutte contre le racisme est l’un des plus grands champs de lutte de l’islam en termes de valeurs.

Chers frères!

A notre époque, le racisme existe encore sous ses formes les plus sombres en tant que désordre social. Malheureusement, bien que le niveau d’éducation et le bien-être matériel de l’humanité se soient améliorés, la sensibilité au racisme ne suit pas cette évolution. En Allemagne, il y a deux ans, le 19 février 2020, neuf personnes innocentes ont perdu la vie lors d’une attaque visant des ressortissants étrangers à Hanau. Cette attaque en est le plus grand indicateur. Ces expériences montrent que la lutte contre le racisme, menée par toutes les organisations officielles et non gouvernementales, doit se poursuivre sans ralentissement et avec plus d’efficacité. Et les valeurs que notre grand Prophète ﷺ a rappelé à l’humanité dans son sermon d’adieu ne doivent jamais être oubliées : Toute l’humanité descend d’Adam et Ève.  Un Arabe n’est point supérieur à un non-Arabe, et un non-Arabe n’est point supérieur à un Arabe; et les Blancs ne sont point supérieurs aux Noirs, de même que les Noirs ne sont point supérieurs aux Blancs.  Aucune personne n’est supérieure à une autre, si ce n’est en piété et en bonnes actions.” Qu’Allah protège toute l’humanité de la destruction causée par le racisme. Amine!

[1] Sourate Hujurat, 49:13

[2] Abû Dâwûd, Adab, 111-112

Sermon-Les manifestations sauvages du racisme

[supsystic-social-sharing id="1"]