Sermon du Vendredi

Sermon-Notre compréhension de la notion de patience

17. März 2022
Koran Tasbih Rot

Chers frères!

L’une des valeurs les plus importantes de la morale islamique est sans aucun doute la patience. Notre maître Muhammed Mustafa (saw), qui a été envoyé comme une miséricorde aux mondes dit: « Celui qui patiente, Allah lui donne la force d’endurer. Personne n’a reçu un traitement meilleur et plus grand que la patience. ». Patienter ne signifie pas céder et se soumettre aux difficultés et aux catastrophes. Au contraire, c’est faire preuve de résistance face à la tristesse, aux ennuis et aux problèmes. C’est la persévérance dont on fait preuve face à l’adversité. C’est la fermeté que l’on met en avant pour surmonter les difficultés.

Chers croyants !

La patience et la persévérance ont sans aucun doute des avantages à la fois dans ce bas-monde et dans l’au-delà. Dans le Saint-Coran, notre Seigneur le Très-Haut, l’Unique Maître de toute la création, indique que les patients seront récompensés dans ce bas-monde et dans l’au-delà : « Dis: « Ô Mes serviteurs qui avez cru ! Craignez votre Seigneur. » Ceux qui ici-bas font le bien, auront une bonne [récompense]. La terre d’Allah est vaste et les endurants auront leur pleine récompense sans compter. ». Il est dit dans un autre verset: « Ô les croyants ! Cherchez secours dans l’endurance et la Salat. Car Allah est avec ceux qui sont endurants. ». Le fait qu’elle soit mentionnée avec la prière, qui est l’un des piliers les plus importants de l’Islam, est une indication claire de l’importance de la patience.

Chère communauté !

La patience a des aspects tant individuels que collectifs. Au cours de notre vie, nous serons toujours confrontés à des difficultés personnelles et seront éprouvés par des malheurs. Allah le Très-Haut s’adresse à nous en disant: « Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants ». Nous allons donc sans aucun doute être testés par les maladies, par les difficultés de subsistance et parfois par les membres de nos familles. La seule vie exempte de difficultés et de problèmes est la vie au Paradis promise par Allah aux croyants. Dans cette vie terrestre, les tourments et les souffrances ne manquent pas. Si un problème est réglé, un autre apparaît quelque temps plus tard. Cependant, les croyants qui croient en Allah, en Son Messager et au Jour dernier agissent avec la conscience que, comme le dit le Coran, « À côté de la difficulté est, certes, une facilité ! » et ne tombent pas dans le désespoir. Ils font confiance à Allah, le Seigneur des mondes, et s’efforcent de surmonter les difficultés. En échange de leur patience, ils mûrissent, se développent et se renforcent spirituellement.

Chers musulmans !

Allah a créé l’homme, la plus honorable de toutes les créatures, en tant qu’être social. Nous autres, musulmans, ne pouvons rester dans l’ignorance des sociétés et des événements sociaux dans lesquels nous vivons. Il est du devoir de chacun d’entre nous de ne pas se laisser intimider par les obstacles à la pratique de notre religion dans les différentes parties du monde et de lutter patiemment en respectant les limites de la loi. De plus, l’Islam a imposé des responsabilités sociales à ses adeptes, les croyants. C’est un devoir pour les musulmans de lutter pour l’établissement de la justice et de la paix dans les relations entre les peuples et les sociétés, et pour la coexistence pacifique des différents groupes humains. C’est un commandement de notre religion de travailler avec patience et persévérance face aux difficultés qui peuvent être rencontrées à cet égard. Partant de leur cercle le plus proche, les musulmans abordent le monde entier avec la conscience qu’il s’agit d’un dépôt qui leur est confié, et se sentent responsables devant toute l’humanité.

Qu’Allah fasse de nous des serviteurs qui assument leurs responsabilités individuelles et sociales et qui sont conscients de leurs devoirs envers tous les opprimés et victimes sur terre. Qu’Il nous permette de lutter patiemment face aux difficultés rencontrées dans ce domaine. Amine!

Sermon-Notre compréhension de la notion de patience

[supsystic-social-sharing id="1"]